Regroupement de credits

A un moment ou à un autre de sa vie, chaque personne ayant des mensualités à payer rêve de se voir libérer de ses dettes, ou du moins les alléger.

Vous avez souvent entendu parler de rachat de crédit, et vous pensez que ça pourrait être une solution à vos soucis. Comment ça marche ?

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit ?

Crédit immobilier, crédit à la consommation… A force de payer les remboursements mensuels, on n’a plus de marge pour démarrer de nouveaux projets. Le rachat de crédit se présente comme une alternative qui vous permettra de mieux assumer vos mensualités.

C’est une opération bancaire qui consiste à regrouper et à rembourser vos créances. Il se fait par les soins d’une institution bancaire qui se charge de rembourser tous vos crédits et en les regroupant, et met en place un nouveau crédit unique avec de nouvelles mensualités.

Non seulement, vous n’aurez plus qu’un remboursement unique à effectuer, mais les mensualités, ainsi que le taux d’endettement seront réduits. Cela implique évidemment que le paiement se fera sur une durée plus longue, et que le coût total sera plus élevé.

Néanmoins, le rachat de crédit vous permet de dégager une marge de budget. Vous pourrez de cette façon de bénéficier d’un meilleur confort financier.

Rachat de crédit pour qui ?

  1. Vous avez cumulé plusieurs dettes dont vous vous êtes acquitté pendant un certain temps, mais voilà que votre revenu a diminué. Il se peut également que tout en étant en mesure de régler vos mensualités, vous souhaitez avoir un confort budgétaire. En tenant compte de votre nouvelle capacité de remboursement, le rachat de crédit réajustera les mensualités en diminuant les montants à rembourser et à les rallonger dans le temps.
  2. Vous souhaitez demander un nouveau crédit à la consommation. Avec tous les crédits que vous avez à rembourser, un nouveau crédit compliquerait vos paiements. Regroupez-les tous ensemble pour n’avoir qu’un seul montant à payer.
  3. Vous voulez vous lancer dans un nouveau projet immobilier. Un projet immobilier requiert une somme très importante. Les banques vérifieront votre taux d’endettement actuel avant de s’engager. Trop élevé, il dissuadera les banques à vous accorder un prêt, tandis que le rachat de crédit avec de plus petites mensualités allègera ce taux d’endettement.

La possession d’un bien immobilier peut influer sur votre rachat de crédit. En effet, ce bien immobilier peut constituer une garantie lors de votre demande.

Au cas où le paiement de ce bien aurait été acquitté, il sera mis en hypothèque lors de votre rachat de crédit. Ce rachat sera dénommé « rachat de crédit hypothécaire. ».

Si le paiement de crédit immobilier est en cours avec d’autres crédits de consommation, vous avez la possibilité de racheter soit uniquement votre crédit immobilier (on parlera alors de renégociation) ou votre crédit de consommation, ou alors les deux en même temps.

Pour augmenter vos chances d’obtenir un rachat de crédit, sachez quels sont les critères que les banques prennent en compte. Premièrement, une situation stable avec un certain nombre d’années au même poste rassure les financeurs, car ce sera déjà une garantie de votre capacité de remboursement.

Par ailleurs, la régularité et la fréquence de vos mouvements bancaires, ainsi que vos économies seront également des signes sur votre façon de gérer votre compte, et par conséquent de votre volonté à rembourser le crédit.

Enfin, les banques favorisent également les demandeurs qui n’ont pas effectué de demande de désendettement auprès de la Banque de France.

Choisir votre rachat de crédit

Avant d’arrêter votre choix sur le rachat de crédit, posez-vous les questions suivantes :

  • Que préférez-vous : réduire votre durée de remboursement ou réduire vos mensualités ? En réduisant la durée de remboursement, vous aurez des mensualités plus élevées, mais vous vous en acquitterez plus rapidement. Si vous souhaitez obtenir plus de confort budgétaire, les mensualités réduites sont idéales, mais le coût total sera plus élevé.
  • Choisir un rachat de crédit partiel ou total ? Si vous regrouper votre crédit immobilier avec les crédits de consommation, le taux d’endettement se retrouvera, bien sûr plus bas qu’au cas où vous faites le rachat assorti avec en garantie votre bien immobilier.

Il est également important de choisir le bon établissement de rachat de crédit. Si les banques proposent du crédit classique, les établissements de rachat de crédit sont moins connus. Certaines banques concluent des accords spécifiques avec des courtiers en rachat de crédit.

Divers prestataires peuvent proposer un pack « clé en main », tandis que d’autres proposent uniquement des rachats de crédit à la consommation. Prêtez également attention aux taux établis par chaque financeur.

Actuellement, plusieurs sites de courtiers en rachat de crédit existent sur le net où vous pourrez demander conseil, mais également comparer plusieurs offres où vous trouverez la solution qui vous semblera la plus adaptée.

Étudiez toutes les facettes des offres en toute tranquillité. Sachez que les différentes consultations auprès des experts en rachat de crédit sont gratuites et ne seront payées qu’à partir du moment où vous acceptez l’offre.

Quel est le coût d’un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit induit les frais suivants :

  • Les frais de notaire ou des frais d’hypothèque en cas de rachat hypothécaire. C’est tout naturel, puisque l’hypothèque s’effectue chez le notaire.
  • Les frais bancaires
  • Les intérêts
  • L’assurance

On notera que l’assurance d’un rachat de crédit est facultative. Toutefois, les aléas de la vie, une éventuelle perte d’emploi ou incapacité temporaire ou définitive de travail, par exemple, ou bien lors d’un rachat dont le remboursement est étalé sur une longue durée, il est prudent de contracter une assurance.

A cet effet, il existe des formules d’assurance spécialisées. Le taux de ces assurances-emprunteur varie selon les agences (dans une fourchette entre 0,10% et 0,40%), et les cotisations seront incluses dans vos mensualités.

Votre demande a été acceptée, quelle est la suite ?

On ne saura jamais vous recommander une extrême prudence lorsque vous optez pour un rachat de crédit.

Même si ce nouveau crédit vous permettra d’alléger votre endettement, vous êtes tenu de le rembourser à temps. Par conséquent, en marge des calculs que peuvent faire les banquiers, évaluez vous-même votre capacité d’appréhender ce rachat de crédit par rapport à vos besoins et vos contraintes.

Néanmoins, la loi vous donne des délais nécessaires afin que vous puissiez revenir sur votre décision entre la signature et la finalisation de votre contrat de rachat. Ces délais dépendent du type de rachat de crédit que vous avez choisi.

Ainsi, si le regroupement des crédits est essentiellement représenté par votre crédit immobilier, vous disposez de dix jours de droit de réflexion, pendant lesquels vous pouvez vous rétracter. Si au contraire, ce sont les crédits de consommation qui représentent une grande partie du rachat, vous aurez droit à 14 jours.

Lors de ce délai de rétractation, si vous souhaitez vous désister, il vous suffit de remplir un formulaire réservé à cet effet.

Ainsi, pour les personnes souhaitant se lancer dans de nouveaux projets, le rachat de crédit permet rééchelonner les crédits cumulés. En s’engageant dans cette démarche, ils bénéficieront d’un allègement de leurs mensualités, et éventuellement d’un crédit supplémentaire.

Du moment où ils sont conscients de ce qu’ils attendent, et afin qu’ils s’en acquittent sans danger, la loi offre des balises pour ménager au mieux leurs budget au mieux.